Something in a box

By nicar — janvier 23, 2014

A l’occasion de la sortie d’un coffret contenant 62 « statements » de Robert Barry, la mfc Michèle Didier vous invite à venir découvrir au sein de leur galerie du marais les cartes qui composent cette oeuvre de cet artiste majeur. En effet, Robert Barry est l’un des fondateurs de l’art conceptuel et comme à son habitude, la dématérialisation est au cœur même de cette exposition, dans sa réflexion comme dans sa forme. A la frontière entre art et philosophie, l’œuvre de Robert Barry repose essentiellement sur des pensées, ce qui implique également pour l’artiste de s’éloigner de l’objet d’art pour ne garder que l’essence même de ces créations : les idées.

Le langage est la seule forme qu’utilise Robert Barry pour exprimer son travail psychique, il met les mots en forme de la manière la plus simple qui soit, il y inclut juste la temporalité, en indiquant la date et l’heure, c’est également une manière de donner une légitimité à ses citations. La plus connue étant : « Toutes les choses que je sais mais auxquelles je ne suis pas en train de penser en ce moment » Robert Barry le 15 juin 1969 à 13h36, celle-ci avait été matérialisée en lettres vinyles sur les murs d’une galerie apportant une visibilité non négligeable au mouvement conceptuel.

robert_barry_something_in_a_box_ld_1

SOMETHING IN A BOX permet de redécouvrir les 62 réflexions originelles de Robert Barry plus de 40 ans après le début de cette série. Le coffret est composé d’une boite en bois de noyer et de 62 fiches de 10,2 x 15,2 cm, tout en sobriété, l’intérêt même de l’œuvre étant les réflexions qu’elles mettent en place. La première carte introduit les 61 suivantes qui sont ensuite toutes indépendantes les unes des autres, nous ignorons tout de ces réflexions, chacun fera sa propre interprétation, mais la lecture de l’intégralité des fiches ne vous informera pas sur celles de l’artiste ! J’aime beaucoup ce genre de projet, la réalisation est simple, mais il oblige le spectateur à une réflexion autour de ce que l’artiste voulait transmettre.

Présentées au sein de la galerie MFC avec un accrochage particulier, les 62 cartes sauront attirer votre attention en haut des cimaises rendant la lecture de ces dernières impossible, une présence assurée mais invisible ! Ce qui colle parfaitement avec l’idée du mouvement conceptuel, on ne survend rien, quelque chose dans une boîte restera quelque chose sur les murs ni plus ni moins…

Ce sera également l’occasion pour la galerie de présenter 4 autres boîtes qu’elle édite, notamment la boîte UNTEL dont nous vous avions déjà parlé ici.

Informations pratiques :

MFC-Michèle Didier

66 rue Notre-Dame de Nazareth

75003 Paris

Heures d’ouverture: du mardi au samedi de 12h à 19h

Métro République, Strasbourg Saint-Denis, Arts et Métiers.

Tous les articles et documents présentés sur ce site n'engagent que leurs auteurs. Ils ne reflètent pas nécessairement les vues ou les opinions des responsables du site.

À propos de l'auteur

Co-fondateur de Culturizme, culturellement curieux, parisien d’adoption, photographe à mes heures perdues, gamer insatiable.

Voir tous les articles de nicar

Fnac_expos_120.gif