Tristesse contemporaine

By nicar — mai 29, 2013

Après un premier album remarqué en 2012, qui a notamment accompagné le magistral défilé prêt à porter Chanel. Le trio le plus éclectique de la scène pop du moment revient avec un nouvel EP accompagné d’un nouveau clip pour le morceau Waiting.
Composé d’une japonaise, d’un anglais et d’un suédois, tristesse contemporaine laisse s’exprimer les différentes influences issues de la culture de chacun des protagonistes. Tantôt froid comme la Suède, débridé comme les soirées britanniques ou discret mais d’une efficacité Japonaise, on se laisse complétement prendre par la musique de ses parisiens d’adoption, se laissant surprendre à écouter en boucle leur EP comme si c’était le dernier.
Le trio qui porte toujours aussi bien son patronyme conserve les mêmes ingrédients que pour leur précédente galette, une pop mélancolique, hypnotique et minimaliste ressort de cet EP de très bonne facture. Celui-ci laisse présager de très bonnes choses pour le nouvel album qui verra le jour en septembre.
Le clip de Waiting sorti le 11 mai reprend quant à lui les images du film « 66 Scenes From America » de Jørgen Leth, plus précisément la scène Andy Warhol, Burger, New York. Le son colle parfaitement à l’image, c’est d’ailleurs surprenant d’imaginer que 30 ans séparent l’image de la musique tant Waiting habille l’image à la perfection.


Vous pouvez retrouver l’EP Woodwork sur le site de leur nouveau label Record Makers ou sur Itunes.
En savoir plus sur Tristesse Contemporaine, page facebook ou soundcloud.‎

Tous les articles et documents présentés sur ce site n'engagent que leurs auteurs. Ils ne reflètent pas nécessairement les vues ou les opinions des responsables du site.

À propos de l'auteur

Co-fondateur de Culturizme, culturellement curieux, parisien d’adoption, photographe à mes heures perdues, gamer insatiable.

Voir tous les articles de nicar

Fnac_expos_120.gif