Paris louxor

By nicar — avril 18, 2013

Après 26 ans de sommeil, c’est aujourd’hui que renait de ses cendres le mythique cinéma du quartier Barbés : le Louxor.
C’était hier l’inauguration du Louxor version 21ème siècle, redevenu cinéma, il possède également un bar et peut désormais accueillir des expositions. Mais revenons sur la singulière histoire de ce lieu mythique de Barbès.
C’est au début des années 20 que l’architecte Henri-André Zipcy dessine le cinéma Le Louxor pour remplacer un immeuble haussmannien qui abritait un grand magasin à l’intersection du boulevard Magenta et du boulevard de la Chapelle. Le cinéma qui tire son nom de son style néo-égyptien fut inauguré le 6 octobre 1921. D’une capacité de 1195 place, le succès de ce cinéma d’un nouveau genre est immédiat !
En 1930, après en avoir eu la gérance pendant un an, la société des cinémas Pathé en devient propriétaire, il est alors renommé le Louxor-Pathé.
Dans les années 70, forcé de se démarquer de la concurrence de la télévision et des cinémas plus récents qui ont envahi Paris, le Louxor-Pathé propose une programmation différente, qui met en avant des films arabes et indiens en VO.
En 1981, la façade et la toiture du bâtiment sont inscrits sur l’inventaire supplémentaire des Monuments Historiques, ce qui assure à l’édifice une certaine pérennité.
En 1983 Pathé ferme le cinéma et revend le Louxor à la société Tati.
En 1985, Tati cède la gérance du lieu à des discothèques, plusieurs établissements prennent place successivement dans les murs de l’édifice.
En 1987, le Louxor ferme définitivement ses portes, qui ne seront pas rouvertes jusqu’à aujourd’hui ! De nombreuses associations (Actions Barbès, les Amis du Louxor, Histoires et vies du 10e, Paris Louxor pour ne citer qu’elles) se battront pour conserver le Louxor intacte jusqu’en 2003, date à laquelle la ville de Paris rachète le Louxor. La maitrise d’œuvre est alors confiée à l’architecte Philippe Pumain et le permis de construire est délivré le 8 janvier 2010 pour une réouverture le 18 avril 2013.
Le Louxor rouvre ses portes avec sa vocation première, celle d’un cinéma de quartier, la ville de Paris ayant donné un droit d’exploitation de 7 ans, l’avenir proche du Louxor est assuré. Vous pouvez retrouver la programmation du Louxor sur son site internet .
C’est donc une vraie partie d’histoire du quartier Barbès qui revoit le jour, nous ne pouvons que nous en réjouir et somme très impatients de pouvoir découvrir sa réhabilitation.


Tous les articles et documents présentés sur ce site n'engagent que leurs auteurs. Ils ne reflètent pas nécessairement les vues ou les opinions des responsables du site.

À propos de l'auteur

Co-fondateur de Culturizme, culturellement curieux, parisien d’adoption, photographe à mes heures perdues, gamer insatiable.

Voir tous les articles de nicar

Fnac_expos_120.gif