Je suis concrète comme une facture mais mes copains sont des artistes.

By La Comtesse — mars 07, 2013

A l’instar de Brad & Angie j’ai acheté un bébé, il est beau, noir, et porte le logo canon sur son front.
La rolls royce de l’appareil mon pote, je n’ai jamais vraiment pris de photo sauf peut être quelque clichés surexposés ou brouillés de grenouilles éventrées lors de mes camps scouts.

Le bébé me servira à faire de la vidéo parce qu’un jour je ferai un film. J’hésite encore entre la grosse comédie potache, le film français dramatique ou le documentaire animalier. Une chose dont je suis certaine ça ne sera pas un film d’action, genre pour lequel j’ai un respect immense auquel je ne m’attelerai donc pas pour éviter de l’entacher de ma médiocrité. Avez-vous déjà vu Master&Commander? Mon dieu meilleur film d’action-guerre-historique ever; 2h20 d’action, de poésie, de stratégie et d’histoire. J’aime Jack Aubrey pour sa filouterie et son culot et le docteur Stephen pour son calme et sa ténacité.

Le bébé Canon & moi on apprend à se connaître; il est dur en affaires, il m’a couté un bras et trouve le moyen de ne pas faire tout ce que je veux, il me fait penser à un chef op’ un peu. Du coup c’est la crise à la maison, je menace de le revendre pour partir dans la pampa argentine, heureusement mes copains sont des gens de bon goût qui pratiquent tous la photo de manière assidue et peuvent un peu m’expliquer les mystères de cette pratique qui consiste à mettre un œil entre l’objectif et le sujet qui s’appelle l’œil du photographe ou encore la patte de l’artiste. Je sais qu’ils sont plein de bonne volonté et de patients professeurs mais je ne comprends rien, je suis une fille pratique moi, j’ai été louvette dans une sizaine des scouts de France. D’ailleurs si j’avais été indienne comme mimisiku j’aurai choisi comme nom: concrete-comme-une facture.

Heureusement il y a ma pote Agathe qui est grande, mince et un bourreau des cœurs, ce qui pourrait faire d’elle une conne mais en fait non, elle est photographe. Sa patte à elle c’est le sténopé. C’est une sorte de boite noire dans laquelle tu fais un petit trou la lumière entre et hop le sujet vient s’imprimer sur le papier. Moi non plus je ne trouve pas ça clair, mais je répète ce qu’on m’a dit. Agathe qui est quelqu’un d’assez patient m’a invitée à voir ses expérimentations. Quand elle ne prend pas des photos avec des boîtes de thé elle transforme des appartements en sténopés géants. Il faut le voir pour le croire c’est dingue.

20130305-ab20130305026

Elle projette dans un appartement ce qu’il se passe dans la rue en négatif au seul moyen d’un trou dans une fenêtre.
Ce qui revient à voir les gens qui marchent dans la rue sur ton plafond et les cheminées des maisons sur ton sol en temps réel, c’est surréaliste un peu. Je n’ai toujours pas compris comment ça fonctionnait mais du coup avec mes copines des boys with vaginas (un collectif d’expo constitué de 4 power rangers, moi j’suis la verte) on va en faire un évènement dans des anciens bains douches dans le 11ème et ce, au mois de mai. Stay tuned les cocos.

20130305-ab20130305091

Tous les articles et documents présentés sur ce site n'engagent que leurs auteurs. Ils ne reflètent pas nécessairement les vues ou les opinions des responsables du site.

Fnac_expos_120.gif