Samedi, Paris vernit #02

By Clémence Mayolle — mars 01, 2013

Samedi, sacre le printemps des vernissages de mars! Et, le printemps, tout comme la rentrée, est toujours un moment exaltant pour les galeries d’art. Un peu comme la fashion week de ces derniers jours, les quelques prochaines expositions annoncent la couleur des futures foires de New York, Londres, Paris et Bâle. Alors, c’est le moment d’être attentifs!

Cette semaine avec Samedi, Paris vernit #02 nous vous proposons 3 vernissages, dont deux dans des galeries que vous connaissez déjà, Perrotin et Ropac, mais commençons par l’inconnue…

# Galerie Xippas. Si vous avez suivi notre Parcours d’art contemporain#01, vous connaissez l’adresse de la galerie Xippas, elle est située au dessus des locaux d’Yvon Lambert. Plus discrète que son homologue cette galerie créée en 1990 par Renos Xippas propose des artistes établis tout en aimant prendre des risques et en mettant en avant de jeunes talents.

escaliers2

 

 

 

 

Au coeur du Marais, elle se distingue par ses éléments architecturaux hors normes. Son escalier impressionne chaque fois le visiteur et promet très souvent une visite surprenante. L’emprunter est souvent gage de belles rencontres.

Cette semaine chez Xippas, un artiste comme on les aimes, crayons à la main, histoires à conter! On se munie d’une loupe pour observer ses oeuvres et on finit par rêvasser sur ce que se disent les personnages. Le tout petit nous mène vers la grande imagination, penchés sur le papier on s’éclipse de la réalité. Sorte de toile de Jouy contemporaine les créations de  Ricardo Lazarini sont truffées de détails, d’anecdotes et d’humour. On les apprécie parce qu’elles expriment la farce du quotidien tout en nous garantissent la clairvoyance de la caricature et la délicatesse de l’encre. On vous recommande donc d’aller chasser les narrations dans ces bijoux dessinés.

Lanzarini Ricardo

 

 

 

 

 

 

Galerie Xippas: 108 Rue Vieille du Temple  75003 Paris

# Enfin, au tour de la Galerie de Thaddaeus Ropac de nous présenter ses dernières expositions. Une consacrée à Gerwald Rockenschaub, l’autre à Jack Pierson. On s’attend avec le dernier à du grandiose et grandiloquant, sans trop d’implicite avec peu de place laissée au spectateur. Mais on sera peut être surpris, on se laissera porter par les surprises de vernissage. Le visuel de l’exposition a le mérite de nous interloquer… Espérons que cela présage le meilleur.

Image 1

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Galerie Thaddaeus Ropac, 7 rue de Belleyme, 75003 Paris

# Samedi, Perrotin vernit. Un group show. Encore un. On ira. Pour voir. Sans conviction…

Galerie Perrotin, 76 Rue de Turenne  75003 Paris

Tous les articles et documents présentés sur ce site n'engagent que leurs auteurs. Ils ne reflètent pas nécessairement les vues ou les opinions des responsables du site.

Fnac_expos_120.gif