Chansons d’amour et plus si affinités

By Mazza — février 06, 2013

Valentine Duteil et ses invités, Alex Beaupain, La Grande Sophie, Imany, Diastème … nous reçoivent tous les mardis au théâtre des Déchargeurs.

C’est au théâtre Les Déchargeurs, classé monument historique, que j’ai découvert cette talentueuse artiste. Ambiance intimiste, murs aux pierres apparentes, une vingtaine de place tout au plus. Sur scène, un piano, un synthé, une guitare et un violoncelle, le décor est planté. Valentine fait son entrée et s’installe à moins d’un mètre de nous. Plus un bruit…Les premières notes retentissent et je suis déjà loin.

Valentine, au travers de textes écrits par Alex Beaupain, Christophe Honoré ou encore Kéthévane, dépeint des histoires d’amour atypiques, se livre à une partie de bras de fer avec l’être aimé, nous compte les désillusions de filles en perdition amoureuse, le tout sur ses propres compositions musicales. Guitare et piano s’unissent pour mettre sa voix à l’honneur, les talentueux Nicolas Subréchicot (claviers) et Victor Paimblanc (Guitare) entament un dialogue poétique. Et puis, surprise … Le violoncelle, invité par Valentine, s’immisce dans la conversation. C’est d’ailleurs ainsi qu’elle a rencontré Alex Beaupain, qu’elle accompagne sur scène.

Ses yeux se plantent dans les nôtres, son instrument vibre, les notes s’envolent, les mots s’enchaînent, les paysages défilent, les souffles se retiennent… et une heure plus tard, nous accostons.

Valentine se confie à son public sans pudeur, sa fragilité nous séduit, son humour nous surprend, sa voix nous hypnotise… Elle a su viser juste et brille par sa simplicité.

Dates et infos pratiques : www.lesdechargeurs.fr

Tous les articles et documents présentés sur ce site n'engagent que leurs auteurs. Ils ne reflètent pas nécessairement les vues ou les opinions des responsables du site.

À propos de l'auteur


Fnac_expos_120.gif